9000 av. J.-C. Après la période glaciaire, les ancêtres des Estoniens s’installent le long de la côte Baltique.

800 – 1200 apr. J.-C. Raids et contre-raids des Vikings autour de la Mer Baltique, y compris des Vikings estoniens. Le plus célèbre de ces événements est lorsque les Estoniens ont kidnappé la Reine norvégienne Astrid ainsi que son fils et futur Roi, Olaf Trygvesson.

1030 Le Prince de Novgorod occupe Tarbatu et fonde la vile de Juryev (de nos jours Tartu). Juryev a été recapturée et détruite en 1061 par les Estoniens qui envahirent Pskov.

1187 Les Saarlased (les habitants de la plus grande île estonienne, Saaremaa) mettent à sac et détruisent Sigtuna, alors capitale de la Suède.

1208 – 1227 L’Estonie est confrontée, et par la suite convertie, au christianisme et est occupée par des puissances étrangères : l’Ordre Teutonique et les Danois. Les Allemands deviennent l’aristocratie terrienne et exercent une influence énorme durant 700 ans.

1523 La Réformation: l’estonien est utilisé pour la première fois dans la liturgie. Le premier livre estonien apparaît en 1525.

1558 – 1582 Guerre de Livonie entre le Tsarat de Russie et diverses coalitions entre le Danemark-Norvège, le Grand-Duché de Lituanie, le Royaume de Pologne (plus tard l’Union de Pologne-Lituanie), et la Suède pour le contrôle de la Livonie médiévale, l’actuel territoire de l’Estonie et de la Lettonie.

1561 Le contrôle de l’Estonie passe à la Suède. Commence alors le soi-disant « Âge doré suédois en Estonie ».

1632 L’Université de Tartu est fondée par Gustave II Adolphe, Roi de Suède.

1700 – 1721 Grande Guerre du Nord où l’Alliance du Nord composée de la Russie, du Danemark-Norvège, de la Pologne-Lituanie et du Duché de Saxe combat la Suède pour lui contester la suprématie sur la Mer Baltique. La guerre se termine par la défaite de la Suède en 1721, laissant la Russie comme  nouvelle puissance majeure de la Mer Baltique. Après la guerre, il a été estimé que seulement 100 000 Estoniens survécurent.

1816 Le servage est aboli en Estonie.

1860 – 1885 Grand essor de la conscience nationale parmi les Estoniens, suivi d’un coup d'état tsariste sous la forme d’une tentative de russification de toute l’Estonie.

1869 Dans le cadre du mouvement national vers l’indépendance, le premier festival du chant se tient à Tartu.

1905 Révolution en Russie.

Févr. 1918 L’Allemagne occupe l’Estonie.

Nov. 1918 – janv. 1920 Guerre d’indépendance. Les Estoniens avaient principalement poussé pour une plus grande autonomie au sein de ce qu’ils espéraient être un Empire russe démocratiquement orienté. Mais après l’intransigeance de la Russie soviétique, ils déclarent l’indépendance. Les forces estoniennes repoussent les armées allemande et russe - aidées à des moments critiques par la Grande-Bretagne.

Févr. 1920 - Le Traité de Tartu. Le traité entre la RSFS de Russie et l’Estonie reconnaît l’indépendance de l’Estonie. Le traité résout les conflits et les problèmes liés à la cessation des hostilités, tels que la délimitation des frontières et le transfert de propriété.

1939 Hitler et Staline divisent l’Europe en sphères d’influence, avec les Pays Baltes laissés aux Soviets.

1940 l’URSS annexe l‘Estonie.

14 juin 1941 Première déportation de masse d’Estoniens par le NKVD (police secrète) visant l’élite.

1941 – 1944 Occupation allemande.

1949 Deuxième déportation de masse d’Estoniens (par les Soviets).

1987 Premières protestations ouvertes contre le régime soviétique lors de la soi-disant « guerre du phosphore » – protestations populaires contre les plans des Soviétiques pour l’exploitation minière à ciel ouvert de phosphore en Estonie.

1988 La législature soviétique estonienne déclare la souveraineté. Un nouveau front populaire pour l’indépendance émerge, sous-titré la Révolution Chantante car les rassemblements sont pacifiques et généralement accompagnés de chants.

Août 1989 Voie Balte (aussi Chaîne Balte) où plus de 2 million de personnes forment une chaîne humaine reliant chacune des capitales des États Baltes.

1990 La transition vers l’indépendance est déclarée par la législature soviétique estonienne.

Janv. 1991 Répression soviétique sur les États Baltes.

Août 1991 Un coup d'Etat au Kremlin se dénoue aussi rapidement qu’il avait commencé. Deux jours auparavant, il semblait que le pire allait survenir. Mais soudainement, avec l’effondrement de l’autorité de Moscou, le rêve impossible de restaurer l’indépendance devient réalité, du jour au lendemain.

1991 L’Estonie rejoint les Nations Unies et le KGB met fin à ses opérations en Estonie.

1992 Changement de monnaie – L’Estonie remplace le Rouble russe par la Couronne estonienne (Kroon).

1992 À Barcelone, Erika Salumäe a été le premier athlète estonien (après la re-indépendance) à gagner une médaille d’or olympique – en cyclisme sur piste.

1993 L’Estonie commence la privatisation des entreprises d’État.

1994 L’armée russe quitte l’Estonie.

1994 Le plus grand désastre estonien en temps de paix, le naufrage de l’Estonia. 852 personnes périrent.

1998 L’Estonie démarre les négociations pour adhérer à l’Union européenne.

2000 Le système d’administration électronique est lancé, permettant au gouvernement estonien d’avoir des réunions numériques.

2003 SKYPE est créé.

29 mars 2004 L’Estonie est acceptée au sein de l’OTAN. C’est la première fois dans son histoire que l’Estonie a volontairement rejoint une alliance militaire.

1er mai 2004 L’Estonie rejoint l’Union européenne.

2005 Les élections électroniques sont lancées.

2006 Toomas Hendrik Ilves devient l’actuel Président de l’Estonie.

2006 L’Estonie gagne 3 médailles d’or ; toutes en ski, aux Jeux Olympiques d’hiver de Turin.

Avr. 2007 Le projet de transfert du Soldat de Bronze, un mémorial soviétique, cause des émeutes nocturnes dans le centre de Tallinn entre les jeunes des minorités russophones et les autorités estoniennes. La sculpture est maintenant située dans le Cimetière des Forces de défenses estoniennes et est une attraction touristique très populaire.

2008 Les Estoniens gagnent une médaille d’or (au lancer du disque masculin) et une médaille d’argent (en aviron, deux de couple masculin) aux Jeux Olympiques de Pékin.

2009 Une sculpture en verre haute de 23m, Croix de la Liberté, est érigée dans le centre de Tallinn.

2009 Le 25ème Festival National du Chant et de Danse a lieu avec plus de 25 000 chanteurs et 7 500 danseurs.