Le Parc national de Lahemaa situé sur la côte nord de l’Estonie donne une bonne vue d’ensemble des paysages et du patrimoine naturels caractéristiques de l’Estonie. Ici, vous pouvez trouver des plages de pierres et de sable serpentant entre les péninsules, des tourbières pittoresques, des communautés végétales très spéciales sur le klint – alvars –, des rivières rapides et des monuments géologiques, historiques et architecturaux. Lahemaa est une des zones forestières protégées les plus importantes d’Europe, avec beaucoup de grands mammifères vivants dans ses forêts uniques. Les quatre grands complexes de manoirs de Lahemaa sont aussi remarquables.

Le Parc national de Matsalu situé à l’ouest de l’Estonie est une escale importante et un lieu où se nourrissent les oiseaux migratoires durant leur voyage entre l’Arctique et l’Europe de l’Ouest. Une large variété exceptionnelle d’espèces d’oiseaux s’y arrête et y niche à la fois dans les eaux côtières peu profondes et les prairies et pâturages côtiers. Matsalu est un vrai paradis pour les ornithologues.

Le Parc national de Soomaa situé dans le centre de l’Estonie est riche en tourbières et en marécages, où serpentent de lentes rivières. C’est un endroit exceptionnel pour les randonnées dans les tourbières et les excursions en canoë. La période la plus excitante de l’année dans Soomaa est la période de crue ou la cinquième saison, lorsque tous les bois, les routes et même les cours peu élevés sont inondés. Pendant cette saison, il y a une large zone dans Sooma que les gens ne peuvent accéder que par bateau.

Le Parc national de Vilsandi situé sur la côte ouest de Saaremaa attend les amateurs de la mer, les phoques, les sables mouvants, les oiseaux et les orchidées. Il possède les plus grands sites de repos de phoques gris en Estonie et est un paradis pour les oiseaux marins. Des terrasses de calcaire avec de nombreux fossiles attendent aussi d’être découvertes.

Les buttes du Parc national de Karula en Estonie du Sud ont été créées par la fonte inégale de la glace continentale. Ces buttes, couvertes de forêts, champs et prairies, cachent environ 40 lacs. Les paysages culturels ajoutent une valeur substantielle à Karula. C’est l’un des plus petits parcs nationaux d’Estonie et ses habitants se détachent de par leur lien étroit avec la terre et la nature.

Parmi les zones protégées d’Estonie, certaines des plus connues sont la Zone de conservation de Kõrvemaa, où de grandes forêts alternent avec des tourbières ; la Réserve naturelle d’Endla avec ses abondantes tourbières et sources ; et le plus grand delta de marécage d’Estonie — le Emajõe-Suursoo (Grand Marécage de l’Emajõgi) — près du Lac Peïpous.

En Estonie, vous êtes libre d’errer sur les terrains privés du lever au coucher du soleil, si vous voulez admirer des sites naturels protégés. Cela est garanti par ce qu'on appelle le droit de tout un chacun, comme établit dans la Loi de Conservation de la Nature.