Un paradis pour les amateurs d’oiseaux et d’animaux

Le petit territoire de l’Estonie abrite de nombreuses merveilles. L’Estonie est un foyer pour les oiseaux migrateurs de l’Arctique et possède de nombreuses zones humides idéales pour les haltes et la nidification. L’Estonie est un vrai paradis pour les ornithologues. Une des zones les plus importantes sur la route migratoire est le parc national de Matsalu.

La faible population de notre pays et nos forêts vierges laissent également beaucoup de place pour les mammifères. La densité des grands prédateurs – les lynx, les ours et les loups – est réellement surprenante.

Des prairies affichant un nombre d’espèces record, d’innombrables tourbières et un paysage enchanteur

Le record du monde de diversité d’espèces d’une prairie – 76 espèces par m2 – est détenu par nos prairies boisées. C’est le résultat du fauchage et du pâturage à long terme. Pour plusieurs plantes, l’Estonie se situe à la frontière de leur aire de répartition. Ici, les vestiges de la période glaciaire existent côte à côte aux nouveaux venus.

Le symbole de la nature estonienne, ce sont les falaises calcaires qui font partie du klint baltique le long des 1200km. De nombreuses cascades peuvent être découvertes près du klint de l’Estonie du Nord. En hiver, les sculptures des cascades de glace attirent les photographes aimant la nature. L’abondance de fossiles le long de la côte calcaire est surprenante, tout spécialement dans l’Ouest de l’Estonie.

L’inlandsis a été le sculpteur le plus important des paysages estoniens. Les traces de la période glaciaire peuvent être vues dans le nord de l’Estonie, les drumlins du Vooremaa dans le centre-est de l’Estonie et les petites collines du sud de l’Estonie. Ces endroits sont souvent liés aux légendes et aux contes.

En terme d’abondance de marais naturels, l’Estonie est classée troisième mondiale, après le Canada et la Finlande. Dans les mystérieux marais aux mares pittoresques, on peut cueillir des mûres de marais et des airelles.

Des cratères d’impact de météorites uniques et la « cinquième saison »

L’Estonie possède l’une des plus importantes concentrations de cratères de météorites au monde – il y en a six. Le grand cratère le plus récent en Europe est à Kaali, sur l’île de Saaremaa. Le plus grand cratère, Neugrund, peut être atteint uniquement par les plongeurs.

Le dégel printanier et les fortes pluies inondent de grandes zones autour des rivières et ceci est appelé « cinquième saison ». C’est un bon moment pour se rendre vers le parc national de Soomaa, où vous pouvez non seulement faire du canoë dans les forêts et sur les routes, mais aussi dans les cours d’eau.

Marais et falaises calcaires, animaux sauvages et oiseaux marins, cratères de météorites et la cinquième saison… l’Estonie est pleine  de découvertes passionnantes à offrir !