Les Allemands baltes construisirent la plupart des églises du pays. Jusqu’au 19ème siècle, l’église était la seule source d’éducation dans les campagnes, et la plupart des villages possédaient une église architecturalement impressionnante en leur centre.

Durant les décennies précédant leur renversement en 1917, les russes tsaristes firent de grands efforts pour populariser l’Église orthodoxe russe. La construction de l’impressionnante Cathédrale Nevsky littéralement au sommet de Tallinn la manière dont ils espéraient dominer l’Estonie.

Dans les années 1920,  il fut planifié de détruire la Cathédrale Nevsky (quelque chose de similaire avait eu lieu en Pologne) mais heureusement cela n’a jamais réalisé.

La communauté orthodoxe en Estonie est de nos jours divisée entre les Églises orthodoxes de Moscou et celles estoniennes (qui dépendent de l’Église de Grèce).

La communauté des vieux croyants qui vit à côté du Lac Peïpous date du schisme dans l’Église orthodoxe russe au 17ème siècle. Ils ont été bannis là-bas et y sont restés depuis. Profitez en pour visiter leur église à Raja qui est seulement illuminée par des bougies de cire d’abeille car ils ne croient pas en l’utilisation de l’électricité.

Une nouvelle synagogue a été ouverte  en 2007 à Tallinn. Celle d’avant la 2nde Guerre Mondiale se trouvait là où le centre commercial Kaubamaja se situe aujourd’hui. Elle a été démolie dans la fin des années 1940. Avant la guerre, il y avait aussi des communautés juives à Tartu et à Valga.

Les Soviétiques ont fait tout leur possible pour décourager l’activité religieuse lors de leur occupation de l’Estonie. Les personnes ouvertement croyantes étaient bannies de la plupart des emplois supérieurs.

Des messes sont célébrées en anglais tous les dimanches à l’église luthérienne du Saint-Esprit à Tallinn.

Pour visiter des églises en Estonie, assurez-vous d’obtenir le livret « Les églises des voyageurs » qui donne une brève description de 200 églises situées partout en Estonie, comprenant les détails de leurs horaires d’ouverture.

Chaque principal groupe religieux possède un site Internet avec plus d’informations sur les messes et leur travail.

Le meilleur endroit pour voir de vieilles églises en bois est sur l’Île de Saaremaa.