Les Vieux-Croyants, ici, ainsi qu’en Russie, furent nommés Raskolniks et furent connus plus tard comme les Oignon Russes. Ils préfèrent être appelés  Vieux-Croyants (staroverõ). Les Vieux-Croyants sont  connus comme étant des pêcheurs travailleurs et habiles et des constructeurs, mais aussi (voir surtout) comme étant des cultivateurs d'oignons.

La nouvelle époque des Vieux-Croyants estoniens a commencé dans les années 1990, lorsque l'Union des Communautés des Vieux-Croyants d'Estonie fut restaurée. Aujourd'hui, elle comprend 11 congrégations avec environ 15.000 membres. Les Vieux-Croyants se distinguent nettement des autres Russes en Estonie, en raison de leurs traditions et de leur religion.

Par exemple, ils utilisent deux doigts pour faire le signe de la croix, tandis que l'orthodoxie réformée utilise trois doigts. Ils continuent à utiliser la traduction slave des anciens textes sacrés et n’utilisent pas le chant polyphonique. Les Vieux-Croyants utilisent uniquement les anciennes iconographies de style byzantin et ils effectuent de nombreuses inclinations et prosternations au cours du service religieux qui peut durer plusieurs heures.

Certains Vieux-Croyants, plus strictes, considèrent que se raser la barbe est un pêché et interdisent  de fumer ou de boire du café. Les vieux-croyants de Peïpous sont presque tous des parents, des voisins ou des connaissances, car les mariages mixtes sont rares. Ils font clairement la distinction entre les «leurs » et l '« étranger ». Pour eux, non seulement les Estoniens sont des étrangers, mais aussi les Russes orthodoxes ou les athées le sont également.

Si vous êtes intéressés par l'histoire et les traditions des Vieux-Croyants, faîtes une  visite au musée du village de Kolkja sur la côte du lac Peïpous, vous pouvez y voir des tenues traditionnels, de l'artisanat, des outils, des articles ménagers et des objets religieux des Vieux-Croyants - et n'oubliez pas de manger au restaurant local des plats à base d’oignons et de poissons.

Vous pouvez même participer à des cérémonies religieuses, cependant vous devez respecter deux choses: dans les salles des églises, les personnes sont séparés par sexe, et les femmes doivent couvrir leurs cheveux.