Dans la plupart des villes estoniennes, y compris la capitale, Tallinn, des sites intéressants, des restaurants et des hôtels sont souvent si proches les uns des autres que vous pouvez faire une courte marche pour aller de l’un à l’autre. Cependant, pour certains trajets, les taxis sont nécessaire  et comme ils sont habituellement pas cher, pourquoi ne pas en prendre un de temps en temps ? En Janvier 2009, les taxis de Tallinn ont réduit leurs prix de 10% pour essayer d'encourager davantage leur utilisation.

Pendant de nombreuses années, les taxis de Tallinn ont eu une mauvaise réputation bien méritée. Trop d'étrangers ont été dupés et même les Estoniens devaient parfois argumenter pour payer le bon tarif. La situation est maintenant bien meilleure : les journalistes locaux se font passer pour des étrangers naïfs pour attraper les conducteurs qui tentent encore d’escroquer.

A Tallinn, tous les taxis libres marquent clairement leurs prix maintenant et les ont affichés sur la fenêtre arrière du côté passager en anglais. Ils vous fourniront, sur demande, un reçu pour tout voyage entrepris, sur la base du relevé de compteur.

Tarifs typiques des taxis (Approximatifs, peuvent varier d’une compagnie à l’autre)

Du centre de Tallinn au Port

2 km          

3.5 EUR

Du centre de Tallinn au Aéroport

4 km

4.5 EUR

Du centre deTallinn au  Musée en plein air     

7 km

5.5 EUR

Du centre de Tallinn au Paldiski

48 km

27 EUR

Dans d'autres villes, les taxis sont toujours disponibles dans les gares routières ou ferroviaires et souvent à un autre point central mis en évidence, comme à côté de la mairie. Le prix de départ est généralement de moins de 2 euros. Les voyages en ville plus longs sont peu susceptibles de s'élever à plus de 5 ou 7 EUR.

Les tarifs appliqués seront, dans une certaine mesure, dépendant de la taille et de l'âge de la voiture. A Tallinn, comme à Londres, beaucoup d'argent peut être également économisé en téléphonant à une compagnie de taxi à l'avance. La plupart des opérateurs parlent un anglais de base, mais vous trouverez peut-être plus facile de demander à une personne locale de téléphoner en estonien ou en russe.